fr | en

GILLES MAHÉ - Prix Choc
Opération monochrome Mahé/Mahé

Exposition du 23 septembre au 15 octobre
Vernissage le 22 septembre à partir de 18h


 

Un jour de 1992, alors qu'il se promène à Rennes en compagnie de son ami Philippe Hardy, Gilles Mahé trouve un stock de 400 ou 500 affichettes promotionnelles (jaunes pour la plupart) sur lesquelles était simplement inscrit, en noir, « Prix Choc ». Deux ans plus tard, il décide d'adresser une de ces affiches, par courrier, à une vingtaine de personnes auxquelles il demande de lacérer la feuille en six morceaux, selon les tracés de leur choix, puis d'adresser ceux-ci, par voie postale également, à Jacques Villeglé Secrétariat. Les envois se poursuivent et, un jour, Mahé reçoit de Villeglé (qui est « Mahé » lui aussi, comme on sait, puisque son nom complet est Jacques Mahé de la Villeglé) un compte-rendu systématique et précis des lacérations, intitulé Mai 1994-Opération Mahé/Mahé. Plus de 400 affiches seront ainsi traitées puis marouflées sur toile et châssis avant d'être exposées, d'abord à la galerie Gilbert Brownstone à Paris, puis à La Criée, centre d'art de Rennes, sous le titre, en clin d'œil à Yves Klein, Opération Monochrome Mahé/Mahé nomenclature du catalogue Villeglé Secrétariat. Et c'est bien au-delà de leur patronyme commun que les deux artistes se rencontrent, puisque aussi bien Villeglé écrit dans son autobiographie (Cheminements, 1943/1959. Les Sept Collines. Jean-Pierre Huguet éditeur, 1999) : « Mais que peindre ? Je pensais qu'il me fallait au préalable recueillir un vocabulaire. Saint-Malo et les vacances scolaires s'y prêtaient. J'ai ou j'avais commencé la cueillette d'objets contrastés, de rebus ou non. Ce furent des débris du mur de l'Atlantique ou même plus modestement, en 1949, des fragments de prospectus des grands magasins »
Jean-Marc Huitorel. Art Press

Bibliographie : "Gilles Mahé" (éd. J-M. Place, 560 pages, juill. 2004, 36€) par Collectif sous la direction de Christophe Domino