fr | en

Photos Graphies

Exposition collective du 10 décembre 2016 au 31 mars 2017
Vernissage samedi 10 décembre 2016 à 18h

Léa Bénétou
Pierre Budet
Nikolas Fouré
Pierre Galopin
Ron Haselden
Sharon Kivland
Vincent Victor Jouffe
Yvan Le Bozec
Joachim Monvoisin
Yves Trémorin
Thibaut Brunet

Angelique de Chabot
Marcel Dinahet
Julien Gorgeart
Jean Benoit Lallemand
Gwenn Mérel
Liza Sartorio
Charlotte Vitaioli


Pierre Budet - "Masque II", 2016

Le Grand Vaupiard - 35800 Saint-Briac -  ouverture sur rendez-vous
Galerie des petits carreaux - Saint-Briac

---

prolongation jusqu'au dimanche 4 décembre

Sur le motif

Exposition collective du 5 août au 15 octobre 2016
Vernissage vendredi 5 août à partir de 18h

Artistes exposés :

Léa Bénétou, COMBO, Jean-Yves Brélivet, Pierre Budet, Miguel Egaña, Nikolas Fouré, Pierre Galopin, Ron Haselden, Vincent Victor Jouffe, Sharon Kivland, Sophie Menuet, John Timberlake, Yves Trémorin, Ana Catalina Vicuña

Anaick Bergerault, Nathalie Bret, Lydie Chamaret, Marinette Cueco, Catherine Dressayre, Bruno Fontana, Andoni Maillard, Régis Perray, Susanna Niederer, Erik Samakh, Kris Séraphin Lange

/

Pour les Impressionnistes, la Nature, ou plus généralement le réel, est le "motif" du tableau. C'est ce qui met l'acte créatif en route, en mouvement, ce qui le "motive". Le peintre impressionniste sort de son atelier et va dans la nature pour travailler "sur le motif". C'est une des révolutions que l'Impressionnisme a accomplie dans le monde l'art du 19ème siècle.
Une fois l'oeuvre mise en mouvement par le "motif", (le sujet, le modèle), plus rien ne peut l'arrêter dans son cheminement vers la forme. L'oeuvre s'émancipe de son origine "naturelle" et en s'accomplissant donne forme à sa liberté.

Par un paradoxe fréquent dans l'histoire des mots, de sens de "sujet"  le "motif" est passé en architecture et en musique au sens de "thème", par analogie, sans doute, or le thème c'est ce qui se répète, et la répétition est le contraire du mouvement.
Le motif se présente alors comme un "tempo" qui rythme l'espace ou le temps et le construit par un système de rappels. Il permet à la mémoire de trouver ses repères et d'identifier une unité dans l'oeuvre qu'elle soit musicale, littéraire, architecturale ou décorative. Tout l'art consiste alors à trouver l'équilibre entre la répétition mécanique et monotone et l'orchestration savante du même.

C'est à quoi se sont employés les artistes présentés dans cette exposition "Sur le motif", et cela donne des oeuvres qui s'approprient et jouent avec l'idée de l'ornement et de la répétition.

Ainsi par exemple de la photo de la colonne de pain moisi que présente Yves Trémorin, des couples que Sharon Kivland a extirpés d'une toile de Jouy et isolés de leur moitié, des papiers peints poncés de Régis Perray, des dessins de tuiles de Léa Bénétou, du "Nuage-Peau" de Nikolas Fouré, des formes elliptiques de Susanna Niederer.

"L'artiste, si réaliste soit-il, a planté son chevalet devant le "motif" (et ce terme, même dans sa bouche, indique déjà que la Nature ne lui fournit qu'un prétexte et un départ; le sens propre de "motif" n'est ce pas : ce qui met en marche, ce qui meut et émeut?); il prémédite de créer quelque chose qui n'existe pas encore : un tableau."
René Huyghe, Dialogue avec le visible. 1955


Nuage peau, détail, 2016
Nikolas Fouré

---

Peintures - Matilde Benmayor
Exposition des oeuvres réalisées pendant sa résidence au mois de juin 2016 à la Galerie des petits carreaux
Vernissage vendredi 5 août à partir de 18h

Le Grand Vaupiard - 35800 Saint-Briac -  ouverture sur rendez-vous
Galerie des petits carreaux - Saint-Briac

---