fr | en

FOURE Nikolas
France, 1976


Mesures, 2015. tampon encreur sur papier Montval 300g, 25 parties de 41 x 51 cm, le tout 205 x 255 cm.

L'inscription, la trace, l'assemblage, le faire-temps sont mes outils. La diversité des matériaux et médiums pratiqués est pour moi une nécessité. Gestes et matériaux sont autant du vocabulaire que des formes syntaxiques. Mes propositions plastiques questionnent notre environnement, ses représentations, ses stéréotypes et ses idiosyncrasies. Mon intérêt pour le paysage ne s'arrête pas strictement aux formes de la nature mais à tout ce qui constitue notre environnement – notre milieu - de l'architecture à nos systèmes d'organisation sociale.
La répétition est une récurrence dans ma pratique, elle engage la dialectique simplicité/complexité. Elle est guidée par le désir d'un renversement des repères spatio-temporels, mettant en parallèle nos artefacts technologiques et les formes de la nature. Le principe numérique est une lecture essentielle à la compréhension de notre Monde aujourd'hui. Au-delà du matériau et de la technologie, le concept de numérique implique une relation à l'unité et sa répétition : qu'elle soit intrinsèque à la Nature (les feuilles d'un arbre, les poils d'un pelage...), inhérente à la technique (les briques d'un mur, le calepinage du carrelage...) ou quotidienne dans nos gestes répétés.

http://ddab.org/fr/oeuvres/FOURE
base de données des oeuvres disponibles en cours de réalisation